Le saviez-vous ?

L’étrange manie du tapis rouge.

30 mai 2017

Le 70ème Festival de Cannes vient de décerner ses palmes et on a pu observer les looks les plus glamour ! Le tapis rouge a brillé de mille feux et on a adoré regarder ces stars sous toutes les coutures.

On n’a donc pas pu s’empêcher de remarquer que beaucoup de femmes portaient leurs escarpins une pointure trop grande. Mais pourquoi ?

Ohmymag nous donne la réponse : pour le confort ! (notez que ça n’arriverait pas avec des Salamander ;) )

En effet, à prendre la pose pendant des heures pour les photographes, à ne faire que du sur-place, les pieds s’échauffent et des ampoules se forment. En prenant une taille trop grande, elles laissent la place aux pieds de « s’étaler » et de ne pas frotter.

Et pour le commun des mortels ? Une taille trop grande serait un peu périlleux, le risque de perdre sa chaussure, tel Cendrillon, trop élevé. Mais avec une demi-pointure et des semelles, c’est largement envisageable.

Quand vous voudrez faire la star, pensez-y ! ;)

 

source image : Culture Box.

Une nouvelle astuce pour les pieds qui souffrent !

16 mai 2017

On le sait, les nouvelles chaussures nécessitent un petit temps d’adaptation. Et certaines (quand elles n’ont pas été choisies en compagnie d’un chausseur Salamander 😝 ) provoquent ampoules, irritations… là où elles serrent un peu trop.

On connait l’astuce de porter ses nouvelles chaussures chez soi pour « les faire » mais TerraFemina nous en dévoile une nouvelle : le baume à lèvres.

Corps gras par excellence, le baume à lèvres, appliqué sur les zones de frottement va faire glisser la chaussure et éviter que la peau ne soit irritée. Pratique, très facile à avoir toujours sur soi, le stick lèvres est LA solution qui nous manquait !

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous d’autres astuces ?

Les astuces qu’on devrait tous connaître.

2 mai 2017

Parce que même si les chausseurs de Salamander sont là pour apporter les meilleurs conseils, il arrive que des chaussures nous montrent leur vrai visage en fin de journée ou dans la rue… Aufeminin.com nous donne ses astuces !

#1 : les chaussures qui grincent…

Pas de douleur, sauf pour les oreilles… Pour lutter contre ce bruit, il suffit de retirer la semelle, la recouvrir de talc dessus et dessous, et la replacer dans la chaussure. Plus il y a de talc, moins il y a de frottement et donc le grincement disparait.

#2 : les chaussures qui font mal.

Normalement, ceci n’arrive pas dans une paire de Salamander mais si jamais vous aviez besoin d’attendrir le cuir, il y a eux écoles.
Solution 1 : le congélateur. Pas très conventionnel mais efficace. Pour cela, remplissez des sacs congélation d’eau, placez-les dans vos chaussures et mettez le tout quelques heures au congélo. Pendant ce temps, l’eau aura gelé et aura distendu légèrement le cuir dur.
Solution 2 : le papier journal humide. Il suffit de le chiffonner et de le laisser quelques heures dans vos chaussures. Assouplissement garanti !

#3 : les chaussures qui sont trop étroites

Pour les ballerines ou les sandales : on les porte à la maison, avec des grosses chaussettes. Un coup de sèche-cheveux, chaud et vos chaussures prennent quelques millimètres de large. Les millimètres qui manquaient pour être à l’aise…

#4 : les chaussures qui sentent mauvais et restent humides

Des chaussures humides, non merci ! Heureusement, il y a une solution : prenez un vieux collant et mettez dedans de la litière à chat. Glissez le tout dans votre chaussure humide. Et bye bye le mouillé et les odeurs ! Ne mettez jamais vos chaussures sous un chauffage, elles prendraient de mauvaises marques.

#5 : les chaussures à talon qui usent les orteils

Une journée en talons hauts, ça use les orteils… Alors pour éviter cette torture, on vous conseille d’attacher vos 3ème et 4ème orteils ensemble avec du sparadrap. Pourquoi ? Ainsi unis, ces deux orteils sollicitent moins certains nerfs responsables de la douleur. Essayez cette astuces anti mal aux pieds et vous adorerez marcher avec des talons…

#6 : les chaussures neuves qui font des ampoules

Une idée originale pour soulager vos pieds et éviter les ampoules dans vos hauts talons : prenez un roll-on déodorant neutre (mieux, sans parfum et d’alcool) et frottez-le donc à l’intérieur des chaussures. Cela permettra d’éviter la formation de cloques.

Et vous, quelles sont vos astuces avec vos chaussures ?

Sources : Aufeminin

Comment enlever les odeurs de ses chaussures ?

18 avril 2017
Même si ce n’est pas glamour, de nombreuses personnes ont peur de retirer leurs chaussures par crainte d’une odeur un peu forte… Un peu de chaleur, d’efforts et c’est le drame : les pieds, enfermés toute la journée, s’expriment d’une manière qu’on ne peut pas…sentir…
Cosmopolitan nous propose quelques solutions pour s’en débarrasser.

 

1 / Le talc

On le connaît pour les fesses de bébé mais sa formule absorbante est aussi idéale pour éliminer l’humidité et empêcher les mauvaises odeurs de s’installer. Vous pouvez en glisser un peu dans vos chaussures ou en mettre un peu sur votre voûte plantaire.

2 / Le bicarbonate de soude

Comme le talc, le bicarbonate de soude permet d’absorber la transpiration et l’humidité des chaussures. Pour le faire agir, il suffit d’étaler une cuillère de poudre sur votre semelle de chaussures et de laisser reposer toute la nuit. Le lendemain matin, adieu les mauvaises odeurs et bonjour les souliers bien frais !

3 / La lavande

Grâce à son parfum très prononcé, la lavande est une plante idéale pour parfumer vos chaussures. Placez quelques brins de lavande dans vos chaussures et laissez agir durant toute une nuit. Les petits sachets à glisser dans les armoires peuvent faire l’affaire : glissez-les dans les chaussures tous les soirs en rangeant vos chaussures.

4 / Les agrumes

Tout comme la lavande, le zeste et la peau des agrumes (citron, orange et pamplemousse) sont très efficaces pour éliminer les mauvaises odeurs dans les chaussures. Récupérez les peaux de ces fruits et mettez les au fond de vos chaussures.

5 / Le thé pour enlever les odeurs dans les chaussures

Le thé est un vrai miracle pour éliminer les effluves. (Attention, on parle ici de sachet de thé non-utilisé). Comme pour la lavande, placez vos sachets dans chacune de vos chaussures durant une nuit entière. Le lendemain matin, elles sont comme neuves !

6 / Les désodorisants pour chaussures

En pharmacie ou en grande surface, vous trouverez des produits spécialisés dans l’hygiène des chaussures. Vous pouvez choisir un spray à vaporiser à l’intérieur de vos baskets, avant ou après les avoir portées. Avec ça, vous êtes certaine de ne plus jamais avoir peur d’enlever vos chaussures chez une copine ou dans un magasin !

7 / Les semelles des chaussures

Le véritable problème des chaussures, ce sont souvent les semelles,  ce sont elles qui retiennent la transpiration, les bactéries et donc les mauvaises odeurs. Pour éviter cela, changez régulièrement de semelle. Vous pouvez aussi les remplacer par des semelles spécifiques, spécialisées dans l’absorption de la transpiration. Si vos semelles ne s’enlèvent pas, placez-les tout simplement par-dessus.

Et vous, vous avez d’autres astuces ?

 

 

Image : KissmyShoe

Comment ranger ses chaussures ?

10 avril 2017

Le printemps est bien installé, on ose espérer qu’il est là définitivement et on se surprend déjà à se dire qu’il va falloir ranger les chaussures d’hiver. Mais comment bien les ranger pour qu’elles ne s’abiment pas ? Pour pouvoir les ressortir en bon état dans quelques mois ?

1ère étape : le nettoyage !

Evidemment, on les a entretenues tout au long de l’hiver, pas une tache de pluie ne nous a résisté mais on refait un nettoyage en douceur avant le rangement. On brosse délicatement le daim, on nettoie le cuir… Et on met des embauchoirs dans toutes les chaussures.

2ème étape : le rangement.

Hors de question d’empiler ses chaussures telles quelles dans une grande boite. Si on manque de place et qu’on a un seul stockage, on essaie de les ranger chacune dans un sac en feutre, ou encore mieux, dans leur boite en carton.

Et on essaie de penser à aérer son armoire, sa caisse de rangement ou ses boites à chaussure de temps en temps.

 

Et vous, vous vous organisez comment entre les chaussures d’hiver et celles d’été ?

Source image :kategraeff.blogspot.com / Pinterest

Comment entretenir ses baskets en cuir blanc ?

3 avril 2017

Parce qu’elles sont, depuis quelques saisons, incontournables, on a envie de les garder le plus longtemps possible ! Les baskets blanches sont indispensables dans une garde-robe. Mais comment faire pour les garder blanches ? Enlever les tâches ? Le Journal des Femmes nous donne ses astuces !

Pour l’entretien :

Dès l’achat, il faut penser à imperméabiliser l’extérieur. Le produit protégera le cuir de la pluie, mais rendra également la surface plus lisse et empêchera ainsi les tâches de se fixer.
Pour redonner de l’éclat :

Au contraire, si les baskets ne sont pas toutes neuves, il suffit d’imbiber une éponge d’eau froide savonneuse et frotter délicatement le cuir (avec le côté mousse de l’éponge évidemment). Pour les sécher, laisser les chaussures à l’air libre et surtout loin d’une source de chaleur.

Pour la semelle, un peu de dentifrice redonnera également de la blancheur à vos tennis.
Pour nettoyer les taches :

Une éponge, mais aussi une brosse à dents, peuvent s’avérer utile.

Pour les taches de terre  : une éponge, de l’eau et un peu de vinaigre blanc feront disparaître les marques brunâtres sur vos chaussures. Pour sécher le cuir, essuyez-le avec un torchon propre.

Pour les traces d’herbe, une brosse légèrement  imbibée d’alcool à 90° (ou alcool modifié) enlevera les tâches vertes. Attention à ne pas utiliser une brosse à poils durs qui menace de faire des rayures sur les chaussures.

La graisse et les traces noires partiront avec un peu de dissolvant.

Et pour les petites tâches pas encore incrustées, une gomme d’écolier peut également faire l’affaire.

 

A vous de jouer ! :)

 

D’où viennent nos bottes ?

23 mars 2017

On a toutes eu envie d’en porter, de les collectionner, elles reviennent chaque saison avec une nouvelle forme. Mais qui a commencé à porter des bottes ?

Au début, et comme tous les vêtements, les bottes avaient une fonction utilitaire : les cavaliers les portaient – en cuissardes – à cheval pour éviter que le frottement n’use le tissu du pantalon trop rapidement. Les femmes, elles, montaient pour la plupart en amazone et ne portaient pas de bottes.

Jusqu’à ce que des créateurs de mode, dans les années 60, décident de se jouer des codes et de les faire porter à des femmes. La mode de la botte était née ! Avec la mini-jupe arrivée en 1965, elles sont le symbole de la révolution sexuelle.

Et depuis, elles reviennent régulièrement sur le devant de la scène, pour notre plus grand bonheur.

 

D’où viennent les tendances ?

6 mars 2017

Qui a décidé que la planète mode porterait tel type de chaussures ? Un couturier excentrique? Une chanteuse populaire ? Mais d’où viennent ces tendances ? 

Les tendances ne sont pas le fruit du hasard. Elles sont décodées de trois à cinq années à l’avance par des spécialistes du marketing et publiées dans des cahiers de style que s’arrachent les marques.
Prédire le changement
Collaborant ou travaillant au sein de bureaux de style reconnus internationalement, les chasseurs de tendances constituent le premier maillon de cette chaîne qui prédit et crée des modes. Anciens stylistes reconnus, sociologues et experts des phénomènes de consommation, ils voyagent de par le monde à la recherche de nouveautés. Tout peut être matière à créer une tendance: l’architecture d’un nouveau quartier, un paysage couru par des touristes ou encore les attitudes et comportements d’un groupe de personnes.

Au coeur de la société
Difficile à croire, mais les contextes sociaux et démographiques influencent directement ce que nos achats. Il en va de même pour le contexte économique. Ainsi, en période de prospérité, les couleurs vives s’affichent et les lignes se dynamisent. Tandis que les designs conservateurs, minimalistes et recyclés vont de pair avec la récession.

Selon Carlin International, l’un des bureaux les plus influents, le travail n’est pas de créer les modes, mais plutôt d’anticiper de façon créative les prochains comportements de consommation. Et de diffuser par la suite leurs réflexions.

Les oracles de la mode
Arrivent alors, les cahiers de style, considérés comme les oracles de la mode ou parfois décriés. Pourquoi? Parce que ces cahiers vont proposer, voire parfois dicter, les prochaines tendances, de 18 à 24 mois avant qu’elles ne soient commercialisées. Et cela a un prix, puisqu’il faut débourser parfois jusqu’à 5000$.

Que contiennent-ils? Des images, beaucoup d’images, illustrant une tendance large, de courts textes pour mieux la définir et des dizaines d’échantillons. Des échantillons de tissu, de passementerie, des textures et des palettes de couleurs, des coloris qui porteront de jolis noms associés à la tendance en question.

Qui achète ces cahiers? Des designers indépendants comme des grands manufacturiers de vêtements, des compagnies de cosmétiques, des fabricants de meubles, des constructeurs automobiles, des écoles de mode, etc. Des cahiers de toutes sortes, allant du vêtement de luxe pour bébé aux tendances pour le téléphone cellulaire!

Idem pour le maquillage et la coiffure des mannequins, qui peuvent lancer la prochaine mode lors d’un défilé. Et cela va plus loin. Les broderies et pierreries couvrant les robes de soirée peuvent se retrouver, en version toc et en format mini, sur notre étui de cellulaire, sur le talon compensé de notre chaussure, sur nos coussins décoratifs ou même sur le collier de Médor. La mode est partout.

D’autres chemins possibles 
Question de compliquer un peu les choses, les tendances peuvent aussi venir directement de la rue. Ces modes sont, la plupart du temps, associées à un mouvement social et au phénomène de contre-culture. Tel fut le cas des modes beatnik, hippie et disco, apparues successivement aux États-Unis dans les décennies 1950, 1960 et 1970.

Les tendances suivent donc plusieurs avenues. Avec les réseaux sociaux et les blogs, elles tendent aujourd’hui à se définir et à se propager beaucoup plus rapidement. Et parfois à disparaître tout aussi vite!

Article complet à découvrir sur : Practico-Pratique.

Joyeuses giboulées !

27 février 2017

Le mois de mars arrive à grands pas. Avec lui, le printemps mais surtout avant cela, les giboulées ! Mais, on le sait, la pluie est loin d’être la meilleure amie des chaussures en cuir…

Comment les protéger et comment les sécher ?

Pour imperméabiliser ses chaussures en cuir, rien ne vaut un bon cirage régulier. Chaque semaine, pensez à enduire vos chaussures de cirage qui va nourrir le cuir en profondeur et le faire résister plus longtemps aux intempéries.

Mais la protection a ses limites que la pluie ne connaît pas.

Si vos chaussures prennent malgré tout l’eau, ne les séchez pas sous un radiateur ou près du feu, l’humidité, en séchant, risque de laisser des traces. Bourrez-les de papier journal qui va absorber l’humidité et permettre aux chaussures de ne pas perdre leur forme. Et après cet incident malheureux, n’oubliez pas de laisser des embauchoirs dans vos chaussures pour qu’elles gardent leur forme initiale.

Et si les taches ont malgré cela fait une apparition, prenez une brosse à dents et du savon de Marseille pour frotter délicatement. Le cuir est une peau, il se lave.

Après ces conseils, si vous avez une envie irrépressible de sauter à pieds joints dans une flaque, vous saurez quoi faire ! ;)

L’art du cuir.

31 janvier 2017

Plus qu’une industrie, un art. Plus qu’un métier, une tradition.

Le cuir est une matière noble que les artisans (ou artistes) de la filière savent manier, mettre en valeur, apprécier.

La Filière Française du Cuir a tourné cette vidéo pour le prouver. Et en tant qu’amoureux des belles choses, et plus particulièrement du cuir que l’on utilise chez Salamander, nous avions très envie de partager cela avec vous.

Cliquez sur l’image pour la découvrir.

Capture d’écran 2017-01-31 à 09.49.56