Les chaussures de Noël

18 décembre 2018
Chaussettes de Noël, pieds sur une table

Noël approche à grand pas et apporte avec lui son lot de rêveries, d’amour et de traditions.

Chaque pays dispose de ses propres coutumes. Nous allons nous intéresser aux pays qui mêlent célébration de Noël et chaussures. Une association peu commune, pourtant souvent pleine de sens.

Noël est parfois symbole d’amour. Une légende raconte qu’en France, un homme aurait sculpté un sabot de bois pour l’offrir à sa fiancée la veille de Noël en symbole de son amour. Il l’aurait sculpté à partir d’un seul morceau de bois et l’aurait décoré de clous formant un cœur.

En République Tchèque, Noël est synonyme de superstitions et de prédictions. Un certain nombre de règles vise à éloigner le mauvais sort, comme mettre un nombre pair de couverts ou empêcher toute personne de s’asseoir dos à la porte. Pour prédire leur avenir, les jeunes filles sont invitées à se placer à quelques mètres d’une porte, dos à celle-ci et à lancer une chaussure au-dessus de leur épaule, à la manière d’une mariée qui lancerait son bouquet en direction de ses invitées. Si la chaussure retombe la pointe du pied en direction de la porte, cela présage que la jeune femme rencontrera l’amour sous peu.

En Islande, Noël est assez différent de ce à quoi nous sommes habitués. Durant cette période, les enfants islandais reçoivent la visite de 13 pères Noël, ou plutôt des lutins farceurs descendant des trolls, les « Jólasveinarnir » en islandais. Ce sont les enfants de l’ogresse Grýla, à moitié humaine, à moitié animale, qui vit dans les montagnes islandaises avec son troisième mari. Lors de chaque Noël, elle descend en ville à la recherche des enfants désobéissants pour les faire cuire dans son chaudron. Seuls les méchants enfants, qui ne s’excusent pas peuvent être capturés. Les 13 nuits précédant Noël, les enfants placent une chaussure devant la fenêtre de leur chambre. Chaque nuit, un des 13 Père Noël / troll descend en ville pour 13 jours et offre des sucreries et de petits cadeaux ou des patates pourries en fonction du comportement de l’enfant.

Dans une grande majorité de cas, le Père Noël rentre dans les maisons par la cheminée et dépose les cadeaux dans les chaussures ou les chaussettes prévues à cet effet. Mais, vous êtes-vous déjà demandé d’où venait cette tradition très répandue ? La réponse par ici !

01208