Pourquoi met-on ses chaussures sous le sapin de Noël ?

15 février 2016

Salamander, à la recherche des prochaines tendances.

15 février 2016

Reconnaître les pictogrammes !

15 février 2016

Ne vous-êtes vous jamais demandé ce que pouvaient signifier les petites illustrations dans vos chaussures ? Alors qu’elles sont faites pour aider à entretenir nos paires préférées, elles peuvent parfois être aussi utiles que des hiéroglyphes…

Décryptage !

Depuis la directive européenne 94/11/CE du 23 mars 1994,  toutes les chaussures vendues dans les pays de l’Union Européenne doivent comporter une étiquette pour décrire les matériaux utilisés dans sa composition mais aussi les différentes parties de la chaussure.

Les pictogrammes sur les chaussures

  • La tige : face externe de l’élément structurel fixé à la semelle extérieure
  • La doublure et la semelle de propreté : ensemble qui constitue l’intérieur de l’article chaussant
  • La semelle extérieure : face inférieure de l’article chaussant, soumise à l’usure par effet de la marche et fixée à la tige.

Maintenant, comment reconnaître les matières qui composent ces 3 parties : ici encore les pictogrammes sont là pour ça ! (cf. image ci-contre, à gauche)

Comment sont définies ces matières ?

Cuir : Ce qui est d’essence animale, cuir ou croûte non-enduite ou avec enduction d’épaisseur inférieure à 0,15 mm.

Cuir enduit : Produit dont l’épaisseur de la couche d’induction ou de contrecollage n’excède pas un tiers de l’épaisseur totale du produit, mais est supérieure à 0.15 mm

Textile : Tout matériau textile synthétique ou naturel ( coton, soie, nylon, viscose etc. ) non-tissés.

Autres matériaux : Tout matériau qui n’entre pas dans les trois autres.

 

Vous le saviez ?

 

Informations trouvées sur JetSettershoes.com